Retour

Trafic de stupéfiants dans la région de Magog : Daniel Roy plaide coupable

La tête dirigeante du réseau de trafic et de distribution de stupéfiants, démantelé le 15 février dans la région de Magog, plaide coupable.

Daniel Roy a reconnu sa culpabilité à des accusations de trafic de cocaïne entre le 1er février 2016 et le 15 février 2017, de possession de cocaïne dans le but d'en faire le trafic, de possession de résine de cannabis et de cannabis ainsi que de recel de plus de 5 000 $.

Rappelons qu'un peu plus d'un kilo de cocaïne, plus de 15 000 grammes de cannabis et près de 1100 grammes de haschich ont notamment été saisis lors de la douzaine de perquisitions menées à Magog et Austin.

Daniel Roy a été remis en liberté sous certaines conditions. Il a notamment dû payer une caution de 5000 $.

Suite des procédures

Les observations sur la peine dans le dossier de Daniel Roy se dérouleront le 18 mai au palais de justice de Sherbrooke.

Trois autres accusés dans cette affaire ont été remis en liberté, jeudi.

Leurs dossiers reviendront devant le Tribunal le 28 avril prochain.

Un autre individu, arrêté lors de la perquisition, a été relâché, mais a reçu une citation à comparaître.

Plus d'articles