Retour

Tragédie de Lac-Mégantic : la souffrance de la population s'accentue

Deux citoyens de Lac-Mégantic sur trois présentent des manifestations de stress post-traumatique plus de deux ans après qu'un train eut déraillé au centre-ville et tué 47 personnes. C'est ce qui ressort de la seconde Enquête de santé populationnelle estrienne portant sur l'impact de la tragédie du 6 juillet 2013.

Au total, 1600 personnes (800 dans la MRC du Granit - dont 261 à Lac-Mégantic - et 800 ailleurs en Estrie) ont participé à cette enquête menée par la Direction de santé publique de l'Estrie. Les résultats démontrent que divers problèmes de santé globale et psychologique sont plus fréquents à Lac-Mégantic qu'ailleurs dans la MRC du Granit ou en Estrie. 

Cette dernière rappelle que les enjeux relatifs à la santé ne concernent pas uniquement les victimes directes de la tragédie, mais bien l'ensemble de la communauté de Lac-Mégantic. 

L'étude démontre également que les troubles anxieux sont deux fois plus fréquents à Lac-Mégantic qu'ailleurs en Estrie (14 % contre 7 %). Paradoxalement, la consultation de psychologues ou de travailleurs sociaux a diminué de moitié depuis 2014.

En 2015, 16 % des gens affectés par la tragédie ont consulté une telle ressource au cours de l'année. 

Pas d'apaisement 

Le temps qui passe ne semble pas procurer l'apaisement. « Il y a une tendance à l'augmentation du sentiment d'insécurité à Lac-Mégantic depuis 2014. À l'heure actuelle, une personne sur huit ne se sent pas en sécurité dans son quartier. Ailleurs en Estrie, il n'y a que 2 % de la population qui vivent la même insécurité », peut-on lire dans le rapport. 

Des citoyens interrogés au hasard disent vivre encore des moments difficiles.

 

Pour voir le graphique sur un appareil mobile, cliquez ici : Symptômes les plus rapportés

La santé publique poursuivra ses efforts

La direction du CIUSSS de l'Estrie - CHUS veut demeurer près de la population. « Comme cette tragédie est sans précédent, il faut ajuster l'offre de service afin d'assurer la quiétude et le bien-être de cette communauté », affirme le directeur général adjoint aux programmes sociaux et de réadaptation du CIUSSS de l'Estrie - CHUS, Carol Fillion. 

Une journée de réflexion sur les services cliniques et communautaires se tiendra en mars. La population, les groupes communautaires et les élus seront invités à participer à la discussion.

Le 6 juillet 2013, un convoi de 72 wagons-citernes transportant du pétrole brut et de cinq locomotives de la compagnie Montreal, Maine & Atlantic s'était mis à dévaler la pente au haut duquel il était stationné pour atteindre une vitesse beaucoup trop élevée qui l'a fait dérailler dans le centre-ville de Lac-Mégantic. Cinq wagons-citernes avaient explosé, causant un gigantesque incendie en plein coeur de la ville et forçant l'évacuation d'environ 2000 personnes.
16:25ET 04-02-16

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards