Retour

Tragédie de Lac-Mégantic : le jury complété

Ce sont finalement 10 hommes et 4 femmes qui auront le mandat, à compter de lundi, d'entendre le procès des trois coaccusés dans la foulée de la tragédie ferroviaire survenue à Lac-Mégantic en juillet 2013.

Trois anciens employés de train font face à un chef d'accusation de négligence criminelle causant la mort de 47 personnes : le chauffeur Thomas Harding, le contrôleur du trafic Richard Labrie ainsi que le directeur des activités ferroviaires à la Montreal Maine and Atlantic (MMA), Jean Demaître.

Les 14 personnes qui ont été sélectionnées vendredi pour trancher sur le sort des trois anciens employés de la MMA l'ont été après plus de trois semaines et parmi quelque 300 candidats.

Au terme du processus de sélection vendredi au palais de justice de Sherbrooke, le juge Gaétan Dumas a tenu à s'assurer de l'impartialité des jurés appelés à juger la véracité des faits. S'ils avaient déjà entendu parler de la tragédie ferroviaire ou de l'un des coaccusés, les jurés devaient néanmoins promettre qu'ils n'avaient aucune idée préconçue par rapport à la culpabilité ou l'innocence de ces derniers.

« Le filtrage a été long, mais la sélection a été rapide, a nuancé l'un des avocats de la défense, Thomas Walsh. Je suis très content du jury qu'on a choisi. On a beaucoup de gens différents, qui ont des occupations différentes : des hommes, des femmes, des jeunes et des moins jeunes. »

Un premier témoin sera entendu lundi à 9 h 30.

Le procès devrait se terminer le 21 décembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine