Retour

Trois buts en avantage numérique aident le Phoenix à battre les Saguenéens 4-3

L'avantage numérique du Phoenix de Sherbrooke a inscrit trois buts pour mener les hommes de Stéphane Julien vers un gain de 4-3 contre les Saguenéens de Chicoutimi, mardi soir, au Centre Georges-Vézina.

En avance 2-1 après le premier vingt, le Phoenix (3-3-1) a complètement dominé ses adversaires lors de la deuxième période, tirant 20 fois sur la cage défendue par Zachary Bouthillier.

Mathieu Olivier a d'abord permis aux visiteurs de se donner une priorité d'un but dès la huitième minute de jeu, lors d'une attaque à cinq. Il a décoché un tir de la pointe et le défenseur des Saguenéens Olivier Galipeau a accidentellement envoyé la rondelle dans son filet.

Galipeau s'est cependant repris moins d'une minute plus tard. Son tir des poignets s'est logé par-dessus l'épaule droite d'Evan Fitzpatrick pour créer l'égalité. Cette impasse n'a duré qu'une minute 31 secondes. L'indiscipline des Saguenéens (2-4-1) est de nouveau venue leur faire mal quand Nicolas Poulin a inscrit son troisième filet de la campagne lorsqu'il a fait dévier le tir de Connor Senken.

C'est avec un joueur en plus que le Phoenix à marqué son troisième but du match, à 3:22 du deuxième engagement. Marek Zachar a complété un jeu amorcé par Yaroslav Alexeyev et Thomas Grégoire. Moins de cinq minutes plus tard, Evan MacKinnon a permis à sa troupe de rentrer au vestiaire avec une avance de 4-1.

Les frères Klima se sont occupés d'orchestrer une tentative de remontée lors de la troisième période. Lors d'un lancer de pénalité, Kelly a effectué un lancer des poignets très précis dans la partie supérieure pour réduire l'écart à 4-2 Phoenix. Alors qu'il ne restait que 39 secondes à jouer, Kelly a mis la table pour le but de son frère Kevin, mais les Saguenéens ont été incapables de forcer la tenue d'une prolongation.

Fitzpatrick a fait face à 12 lancers en première période, mais il n'a eu qu'à négocier avec 11 tirs lors des 40 dernières minutes de la rencontre. Le choix de deuxième ronde des Blues de St. Louis a réalisé 20 arrêts pour le Phoenix.

Bouthillier a bien fait devant le filet des Saguenéens, mais ses 31 arrêts n'ont pas été suffisants.

Les Saguenéens avaient perdu 4-2 contre le Phoenix, le 30 septembre, mais ils avaient signé deux jeux blancs consécutifs avant de s'incliner mardi soir.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine