Retour

Un calendrier rempli de Regards d'espoir lancé à Magog

Quatorze survivantes du cancer ont accepté de poser pour un calendrier dont les profits seront versés entièrement à la Société canadienne du cancer, section Estrie. Le lancement de Regards d'espoir a eu lieu mercredi soir à Magog.

C'est Sonia Duquette qui a eu l'idée de regrouper ces survivantes du cancer afin de les mettre en valeur, qu'elles se sentent belles, et de leur faire un cadeau après avoir livré un tel combat contre la maladie.

« La maladie fait que cela nous affecte énormément. Ça joue sur le moral. Ça joue sur le physique aussi énormément. La trame de chimiothérapie, de radiothérapie, c'est beaucoup, beaucoup de traitements. C'est beaucoup de demandes physiquement pour le corps », soutient Mme Duquette.

Pendant toute une journée, on les a maquillées et coiffées avant de les photographier. Elles ont été traitées comme des vedettes. « Nous sommes belles en dedans comme en dehors. Les cicatrices, on ne les voit plus. Mon conjoint ne les voit plus. Personne ne les voit et nous sommes vraiment belles. Quand on a fait la séance photo, nous nous sommes toutes senties belles! Cette journée-là a été magique. On s'est créé de nouvelles amitiés aussi. C'est important », raconte l'une des participantes du projet, Brigitte Belzil.

Pas de nudité, de photos-chocs ou rigolotes dans le calendrier. « Chaque personne était sous un thème de pierre précieuse parce que, pour moi, chaque femme est une pierre précieuse. Chacune a ses qualités, ses petits défauts, mais en dedans, on est toutes très précieuses pour les gens autour de nous », croit une autre des vedettes de Regards d'espoir, Sonia Duquette.

Il s'agit d'un projet visant aussi à mettre en valeur la résilience de ces femmes. Un diagnostic de cancer, quel qu'il soit, est assurément un choc terrible. Chaque type de cancer comporte son lot de difficultés et d'épreuves comme pour ces femmes qui ont subi l'ablation d'un sein.

En vendant de la publicité à l'intérieur du calendrier, le projet a été entièrement financé. Les profits de la vente des 3000 calendriers représentent une somme de 45 000 $ qui sera remis à la Société canadienne du cancer, section Estrie, pour la recherche. Il sera possible de se le procurer à compter du 9 septembre prochain. 

Plus d'articles

Commentaires