Retour

Un circuit de mosaïcultures verra le jour à Sherbrooke cet été

Un circuit de 14 mosaïcultures sera développé à Sherbrooke cet été afin de mettre en valeur le paysage et rappeler l'histoire de la ville. Les oeuvres seront notamment érigées au parc du Domaine-Howard, devant l'hôtel de ville et aux abords de la promenade du lac des Nations.

Un texte de Charles Beaudoin

« Ce sont des installations qui sont implantées selon l'esprit du lieu. On y va par caractéristiques propres, autant historiques que naturelles. Ce sont des structures qui intègrent le côté végétal, avec des plantes, mais aussi structurales de type art urbain », explique Valériane Noël, architecte-paysagiste à la division des parcs et espaces verts de la Ville de Sherbrooke.

Le point de départ sera le bureau d'information touristique. L'inauguration officielle aura lieu en juillet et la majorité des oeuvres pourront être contemplées été comme hiver.

Trois mosaïcultures s'ajouteront en 2019 dans le cadre d'une deuxième phase du projet, dont le coût total est de 200 000 $. En plus d'améliorer l'environnement des citoyens grâce aux mosaïcultures, la Ville croit pouvoir les utiliser pour attirer davantage de visiteurs. « Il y a vraiment du tourisme pour ce genre d'exposition », soutient Guylaine Boutin, directrice du service de l'entretien et de la voirie.

« Juste au domaine Howard, on a énormément de visiteurs, même si on n'en fait pas énormément la promotion à Sherbrooke. Pour n'importe quel citoyen qui reçoit de la visite, ça va être un lieu incontournable, qui est magnifique, justement à cause des mosaïcultures qui ajoutent un plus », résume Mme Boutin.

Plus d'articles