Retour

Un comité se mobilise contre la destruction des mezzanines à la CSRS

Une mobilisation est mise en place afin d'essayer d'éviter la destruction des mezzanines dans les écoles de la CSRS. Un comité composé de parents d'élèves et d'enseignants lance un appel aux instances politiques afin qu'elles prennent position dans ce dossier.

Un texte de Brigitte Marcoux

La semaine dernière, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke a précisé que les mezzanines seraient démantelées pendant les vacances estivales. Cette décision survient après que ces installations eurent été jugées non sécuritaires en vertu du code de la Régie du bâtiment du Québec.

L'enseignant qui est l'origine de ces lieux destinés à favoriser la lecture dans les classes, Yves Nadon, avait alors dénoncé cette décision. 

Les membres du comité demandent au ministre de l'Éducation, Sébastien Proulx, de faire adapter les normes de la Régie du bâtiment du Québec pour le maintien des mezzanines.

Le groupe estime que l'école est un édifice public particulier, qu'il est ouvert à un public ciblé de jeunes âgés de moins de 12 ans. Les visiteurs externes sont peu présents.

Le comité rajoute que ces structures devraient rester en place parce que les espaces de certaines classes sont trop restreints, ce qui vient empêcher de créer des espaces dédiés à la lecture.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine