Retour

Un crochet en Estrie avant l'arrivée du Grand défi Pierre Lavoie à Montréal

Fatigués, émotifs ou encore fébriles, les centaines de cyclistes qui participent au Grand défi Pierre Lavoie sont arrivés en Estrie dimanche matin après la nuit la plus courte de leur périple à vélo. Dès 6 h, des dizaines de résidents de Valcourt étaient déjà bien réveillés, prêts à les accueillir.

« Nous, ce qu’on veut, c’est faire vivre un gros événement à nos citoyens. On profite du fait que Pierre Lavoie vienne nous voir, on avait fait la demande il y deux ans quand il avait fait une conférence alors on est vraiment contents d’accueillir toute son équipe », se réjouit la directrice générale de la municipalité, Karine Boucher.

Les cyclistes ont pu profiter de trois heures de pause à Valcourt, où près d'une centaine de bénévoles les attendait. Puis, à 9 h 30, il leur a fallu remonter sur leurs selles. Heureusement, le beau temps est de leur côté, comme le souligne le fondateur de l’événement, Pierre Lavoie.

« Quand ça se passe bien, tout le monde est heureux. Oui, on a plus de crampes, mais on s’ajuste en fonction de la température », assure-t-il.

Il reste encore deux étapes avant l’arrivée de Pierre Lavoie et son équipe à Montréal, prévue vers 15 h 15 au Stade olympique. Et pour lui et sa famille, la grande finale du défi sera particulière cette année.

« Notre fille qui a 14 ans va pédale pour la première fois aujourd’hui avec son grand frère Raphaël qui va la protéger », explique-t-il. Selon lui, il ne faut pas oublier que ce sont les événements qui sont à l’origine de cet événement, qui en est à sa 10e année d’existence.

L'événement a permis d'amasser plus de 2 millions de dollars qui serviront à promouvoir les saines habitudes de vie et à faire avancer la recherche sur les maladies héréditaires orphelines.

Et même temps, pourquoi ne pas en profiter pour lancer un autre message, celui-là aux cyclistes et aux automobilistes du Québec? « Soyez prudents! », lance l’organisateur. « Je pense que les routes sont assez larges. »

Plus d'articles