Retour

Un déneigeur centricois sur la liste noire du MTQ

Camions Denis Lefebvre, ce déneigeur montré du doigt dans le rapport du coroner Yvon Garneau à la suite de l'accident de la route 122 qui a coûté la vie à une adolescente en mars 2016, se retrouve pour une troisième fois sur la liste des entreprises ayant eu un rendement insatisfaisant du ministère des Transports. Conséquence : il ne peut pas soumissionner sur des contrats de déneigement pour les deux prochaines années.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Depuis le 18 mars 2016, jour de l’accident survenu sur la route 122 à Saint-Edmond-de-Grantham et qui a coûté la vie à Océane Pagé-Dufour, le ministère des Transports avait à l'oeil Camions Denis Lefebvre qui était responsable de quelque 18 contrats de déneigement un peu partout dans la province.

Les évaluations réalisées à la suite de l’hiver dernier ont permis au Ministère de noter des lacunes de rendement pour deux routes en Estrie et c’est ce qui a mené Camions Denis Lefebvre sur la « Liste des entrepreneurs ayant un rapport de rendement insatisfaisant ».

Camions Denis Lefebvre, une entreprise de déneigement et d’excavation de Saint-Cyrille-de-Wendover, au Centre-du-Québec, sera cependant encore présente dans 30 municipalités réparties dans cinq régions du Québec au cours de l’hiver 2017-2018.

Le porte-parole explique qu’au ministère des Transports, les contrats de déneigement sont attribués avec deux années d’option de renouvellement, « un peu comme les joueurs de hockey », précise Guillaume Paradis.

Dans ce cas-ci, les avis de rendement insatisfaisants ont été reçus après la période de renouvellement des contrats.

Beaucoup de questions sans réponse

Claude Dufour se pose encore beaucoup de questions depuis qu'il a perdu la plus jeune de ses trois filles dans l'accident de mars 2016.

« On sait qu'il n'y a pas eu assez de sel, mais comment pas assez? Quelle quantité réellement et pourquoi? Qui a pris la décision? Le chauffeur du camion? Une directive de l'employeur? », se demande Claude Dufour.

Au-delà de cette sanction pour le déneigeur, il s'attendait à en savoir plus sur les circonstances de l'accident. Selon lui, c'est comme si le ministère des Transports n'avait pas pris le dossier au sérieux. Claude Dufour considère que le MTQ a fait preuve d'inaction et il interpelle le nouveau ministre.

Au cabinet du ministre des Transports, André Fortin, qui apris la relève de Laurent Lessard récemment, on nous dit prendre connaissance du dossier avant de réagir.

Par ailleurs, Camions Denis Lefebvre n'a pas souhaité commenter.

Par ailleurs, le Ministère mentionne que le plan de déploiement de la télémétrie véhiculaire, des systèmes GPS qui permettent de suivre en temps réel les opérations de déneigement, va bon train.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine