La communauté de Windsor s'est rassemblée mercredi après-midi pour un dernier adieu à Sarah-Ève Fontaine à la Cathédrale Saint-Michel, à Sherbrooke. La jeune femme de 21 ans, atteinte de fibrose kystique, est décédée le 20 juin après un long combat contre la maladie.  

La cérémonie a commencé tout en musique, au son de la cornemuse. Entouré de ses collègues pompiers de Québec, Windsor et Sherbrooke, le père de Sarah-Ève, Stéphane Fontaine, a porté les cendres de sa fille vers la Cathédrale.

Empreinte de sobriété, la cérémonie se voulait surtout une célébration de la vie, selon ses proches. 

« Ton passage a changé la vie des gens, que ce soit de près ou de loin », a témoigné sa cousine, Roxane Fontaine.

Sarah-Ève avait reçu une greffe des poumons en juillet 2015 avant de devoir combattre un cancer des ganglions. Son décès, survenu quelques semaines après qu'elle eut accompli une course de 5 kilomètres, est dû à une double pneumonie. 

Durant son témoignage, sa mère, Annie Lussier, a toutefois tenu à souligner le « choix », la « décision » prise par Sarah-Ève. 

« Je n'ai pas perdu mon combat. Je n'ai pas été mis K.O. J'ai déposé les gants », a-t-elle lu en son nom. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine