Retour

Un des meilleurs espoirs en vue du repêchage de la Ligue canadienne de football, Charles Vaillancourt voit grand

Charles Vaillancourt de Coaticook est promis à un bel avenir au football. Le numéro 67 du Rouge et Or de l'Université Laval est classé numéro un au pays par les dépisteurs de la Ligue canadienne de football.

Les bruits de coulisses laissent entendre que Vaillancourt serait parmi les premiers choix lors du prochain repêchage de la Ligue canadienne de football. « Je trouve que c'est très motivant mais, pour l'instant j'essaie de mettre ça de côté le plus possible » a-t-il rappelé.

Charles Vaillancourt se concentre plutôt sur sa dernière année au niveau universitaire. « C'est une très grosse année avec beaucoup de [défis], je suis très content d'avoir surmonter toutes ces épreuves avec mon équipe » a-t-il souligné. D'ailleurs son objectif ultime est de remporter la Coupe Vanier.

Mis à part sa détermination, sa rapidité aussi fait partie de sa marque de commerce malgré ses 6 pieds 4 et ses 315 livres. « J'ai toujours essayé de mettre beaucoup d'emphase sur ma rapidité et mon athlétisme [...] je travaille là-dessus » rappelle Vaillancourt.

Le soutien de ses parents

« Mes parents me supportent dans toutes les décisions [..­.] je suis chanceux et choyé d'avoir ces parents-là. De vivre à Coaticook et de monter à Sherbrooke aux deux jours [...] ils ont fait beaucoup d'effort je leur en dois beaucoup... »

 

Plus d'articles

Commentaires