Les élus de Sutton reportent un vote concernant un projet immobilier situé entre la route 139 et la rue Principale sud. Une assemblée extraordinaire du conseil municipal a eu lieu mardi pour discuter du dossier qui suscite la division.

Certains résidents estiment que le projet contrevient à plusieurs règlements municipaux. Selon les contestataires, les habitations que souhaite développer le promoteur, Construction EMC, sont plus petites que les normes municipales. De plus, elles seraient situées près d'un milieu humide. 

« On n'a aucune idée de la façon dont [les crues] peuvent affecter les maisons. C'est déjà un secteur qui a été remblayé » souligne une résidente, Louise Gratton, biologiste de formation.

La question du développement immobilier est un sujet sensible à Sutton. La Ville a pris plusieurs décisions impopulaires, dans le passé, et s'est notamment attiré les foudres de plusieurs citoyens qui l'accusent de vouloir faciliter le développement immobilier de la montagne au détriment de sa préservation.

Toutes les dérogations sont justifiées, selon la Ville

La Ville de Sutton estime que les craintes des citoyens sont non fondées. Les dérogations demandées par le promoteur sont « mineures et parfaitement justifiées », soutient-on à l'Hôtel de Ville.

« Plusieurs études environnementales ont été faites  et tout le projet, y compris la rue, est situé à l'extérieur de la zone inondable. Le projet n'a pas d'impact, il n'empiète pas non plus sur la zone humide », explique Réal Girard, directeur de l'urbanisme et l'aménagement du territoire de la ville.

S'il admet que dans le projet, certains terrains ont moins que les 45 mètres exigés par la Ville dans le cas de terrain riverain, Réal Girard souligne que l'espace situé à l'arrière de ces résidences ne pourra jamais être développé en raison de la rivière.

Plus d'articles

Commentaires