Malgré sa défaite vendredi contre les Huskies de Rouyn-Noranda, le Phoenix de Sherbrooke est optimiste de remporter le match qui aura lieu dimanche à la maison.

Le match, prévu à 15 heures au Palais des sports de Sherbrooke, sera décisif. La victoire des Huskies vendredi soir lui a permis de prendre les devants 3-2 dans la série.

« On a manqué d'opportunisme au début et puis tout le long du match, les joueurs se sont battus. On était beaucoup sur la rondelle, on a bien joué défensivement et je pense qu'on méritait une victoire. C'est plus une question d'opportunisme », a soutenu l'entraîneur-chef Stéphane Julien pour expliquer la dernière défaite.

Il croit cependant que son équipe a toutes les chances de se reprendre, surtout en étant entouré des partisans du Phoenix. « On est très optimiste. On n'a pas le sentiment d'être inférieur. On joue avec aplomb, confiance. On a connu une bonne fin de saison et plus la série avance, plus j'ai le sentiment que physiquement, on a le dessus », note-t-il.

Lors de la campagne, Rouyn-Noranda a terminé au 7e rang du classement du général et Sherbrooke au 10e rang.

« Rouyn-Noranda, ça a été une bête noire pour nous pendant des années. Cette année, on avait trois victoires, trois défaites contre eux. On a gagné à Rouyn-Noranda alors on a démontré dans la série et dans la saison que ce n'est pas une équipe qui nous intimide. C'est une question de détails et ça va jouer jusqu'à la dernière minute », assure-t-il, confiant.

Les partisans du Phoenix sont attendus à 15 heures dimanche au Palais des sports de Sherbrooke.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Les 10 meilleures destinations vacances lorsqu'on est végane





Rabais de la semaine