Retour

Un pharmacien de Magog condamné à payer 3000 $

Le pharmacien de Magog, Pierre-Emmanuel Madore, devra payer une amende de 3000 $ pour avoir remis le mauvais médicament à une patiente de 54 ans.

La plaignante lui reproche d'avoir fait preuve de négligence en lui remettant, en juin 2015, la mauvaise médication pour contrôler l'épilepsie.

En raison de cette erreur, la patiente a développé des complications de santé, dont une éruption cutanée sur tout le corps, des démangeaisons et de la fièvre.

Dans sa décision le Conseil de discipline, il est rappelé que le patient « est en droit de s'attendre à se faire remettre le bon médicament par son pharmacien », ajoutant toutefois qu'il « s'agit d'un acte isolé. »

Le pharmacien a plaidé coupable au chef d'infraction de la plainte à la première occasion. Pierre-Emmanuel Madore n'a aucun antécédent disciplinaire. Il a aussi reconnu sa faute et a revu ses pratiques avec l'équipe de la pharmacie.

Dans les circonstances, le Conseil a conclu qu'une amende de 3 000 $ est une sanction « juste et appropriée ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque