Retour

Un premier album pour la Sherbrookoise Ariane Vaillancourt

La Sherbrookoise Ariane Vaillancourt lancera son premier mini album ce jeudi, FIG.1. Un moment fort attendu pour la diplômée de l'École nationale de la chanson de Granby qui voit ses chansons comme des oeuvres cinématographiques. 

« À la base, je me considère comme une musicienne. Ce qui m'anime le plus, c'est la musique. Par elle, on peut dialoguer. Je suis allée chercher ce dialogue. Mes instruments sont principalement la voix et le piano, mais ce que je préfère le plus, c'est de créer un paysage sonore pour chaque chanson. Chaque chanson est comme un petit film. De là est venue l'idée de faire un mini-album qui est aussi un grand film qu'on écoute d'un bout à l'autre », explique celle qui a appris à jouer du piano à 5 ans.

Le mini-album a été réalisé en collaboration avec Peter Henry Phillips, aussi connu sous le nom de Pilou, un collaborateur de DJ Champion, entre autres. « J'avais entendu parler de lui à travers les branches, mais aussi parce qu'il compose de la musique de film. Je trouve quand même que mes chansons ont une couleur cinématographique. Aussi, Pilou a un studio magnifique à Saint-Adrien qui s'appelle Le Nid. Je me cherchais justement un petit nid pour composer avec un coéquipier aussi motivé que moi et je l'ai trouvé », raconte la Sherbrookoise. 

Ce n'est pas d'hier qu'Ariane Vaillancourt sait qu'un jour, il y aurait un CD avec son nom dessus. « J'étais toute petite, j'avais deux ou trois ans, et j'écoutais du Beethoven. Des fois, je pleurais. Des fois, je riais. Il y a toujours eu quelque chose dans la musique qui me touchait. J'avais quatre ans et je disais que je serais chanteuse et je le croyais vraiment. »

Le lancement aura lieu au Boquébière de Sherbrooke. L'événement aura lieu ce jeudi à 17 h et l'entrée est gratuite. 

Plus d'articles