Retour

Un projet de ligne d'interconnexion avec les États-Unis pourrait voir le jour dans la MRC d'Arthabaska

Radio-Canada a appris qu'Hydro-Québec caresse un important projet dans la MRC d'Arthabaska. Une demande d'autorisation formelle été déposée au ministère de l'Environnement (MDDELCC) à la mi-février.

Il s'agit d'une ligne d'interconnexion Appalaches-Maine. Elle passerait en partie dans la MRC d'Arthabaska et pour se terminer dans le Maine. Ultimement, elle approvisionnerait le Massachussets et son projet New England Clean Energy Connect.

Il s'agit d'un projet alternatif au Northern Pass, pour lequel le New Hampshire refuse toujours de voir l'électricité du Québec passer sur son territoire pour atteindre la Nouvelle-Angleterre.

C'est Radio-Canada qui a appris la nouvelle aux élus et à la MRC d'Arthabaska. Hydro-Québec n'a toujours pas de tracé et de coût précis pour ce dossier qu'elle affirme vouloir mener de concert avec la communauté.

« Ça serait tout à fait normal qu'Hydro-Québec vienne s'asseoir avec nous pour voir si la ligne doit passer par chez nous, dans quel secteur serait plus approprié pour que l'on puisse aller à la rencontre des Municipalités », soutient le directeur général de la MRC D'Arthabaska Frédérick Michaud.

« On ne peut pas s'opposer à l'augmentation des parts de marché d'une énergie verte comme l'hydro-électricité. Maintenant, l'enjeu qui nous préoccupe, ce sont la protection des milieux naturels d'intérêt et il y en a beaucoup dans la MRC d'Arthabaska », rappelle la directrice du Conseil régional de l'Environnement Centre-du-Québec, Isabelle Bonsant.

Hydro-Québec dit qu'elle en saura davantage sur l'avenir exact de cette interconnexion le 27 mars, date à laquelle le Massachusetts doit faire part de ses intentions plus précises.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards