Retour

Un Sherbrookois au Festival du film de Sundance

L'avenir du réalisateur sherbrookois Jérémy Comte pourrait changer radicalement au cours des prochains mois. Son court-métrage Fauve sera présenté en première mondiale au Festival du film de Sundance jeudi.

L'événement qui se déroule jusqu'au 28 janvier à Park City, en Utah, est considéré comme l'un des événements majeurs dans le monde du cinéma indépendant.

Créé par l'acteur Robert Redford en 1978, le Festival du film de Sundance représente une visibilité inouïe, selon le créateur.

Inspiré de sa région

Le court-métrage Fauve a été tourné l'été dernier dans une mine à ciel ouvert de Thetford Mines. Il met en vedette Félix Grenier, Alexandre Perreault et Louise Bombardier. On y suit deux garçons qui s'enfoncent dans un jeu de pouvoir malsain.

« J'explore l'enfance dans toute sa splendeur, dans sa cruauté, sa naïveté. Ces garçons-là passent leurs journées à jouer dehors et ils vont entrer dans une compétition qui va un peu trop loin », signale Jérémy Comte.

Ce dernier s'est inspiré de son enfance à Sawerville et à Sherbrooke pour l'écriture du scénario et souhaitait camper son histoire dans un lieu grandiose, qui donne l'impression de ne pas du tout être au Québec.

Le jeune réalisateur ne sait pas encore ce que lui apportera une présence à Sundance, mais déjà, il reçoit un lot de courriels de la part de producteurs influents.

« Presque tous les agents majeurs aux États-Unis m'ont écrit pour me représenter. Les boîtes de production veulent savoir mes nouveaux projets », se réjouit Jérémy Comte.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité