Retour

Un terrain synthétique pour l'école du Triolet à Sherbrooke

Après 13 ans d'attente, l'école du Triolet de Sherbrooke aura finalement son terrain synthétique ainsi que sa piste d'athlétisme.

Luc Fortin, alors ministre délégué au Loisir et au Sport, a annoncé lundi un investissement d'un peu plus d'un million de dollars pour l'aménagement de ce nouveau terrain, qui accueillera les joueurs de football et de soccer des Harfangs.

Les joueurs pourront enfin s'entraîner, beau temps, mauvais temps, dans leurs propres infrastructures.

Les joueurs devront encore patienter plusieurs mois : les travaux ne devraient débuter qu'en avril 2017. L'inauguration est prévue pour l'automne suivant.

Avec cette subvention, le gouvernement provincial finance la moitié du projet. L'autre partie est absorbée par la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke.

Le président de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, Gilles Normand, précise qu'il s'agit d'un budget réservé pour ce type de projets, et non pas d'une pige dans la caisse servant à l'éducation des enfants.

Coaticook obtient sa part du gâteau

L'école La Frontalière, de Coaticook, avait également des raisons de se réjouir lundi. Les élèves ont inauguré le tout nouveau gymnase double, qui servira également à la population.

Le projet de 3,7 millions de dollars a été financé par Québec, la Ville de Coaticook, la Commission scolaire des Hauts-Cantons, ainsi que la communauté. Cette dernière a réussi à amasser plus de 310 000 dollars, un montant qui a permis l'installation d'un plancher de bois et des bancs pour la mezzanine.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards