Retour

Un tour d'avion qui donne des ailes à des personnes atteintes de sclérose en plaques

Plusieurs citoyens de la région atteints de la sclérose en plaques ont eu la chance de s'envoler dans le ciel estrien, ce week-end, grâce à la générosité et au temps d'une dizaine de pilotes bénévoles. 

Les passagers ont volé à une altitude moyenne de près de 800 mètres pendant une trentaine de minutes.

François Desmarais était de la partie. « On écoute ses commentaires avant et après le départ.

« Tu essaies de vivre avec la maladie. Une occasion comme ça, je ne pouvais pas rater ça. Normalement je traîne de la patte, là je vais avoir des ailes », confie François Desmarais avant son départ.

« Fantastique, assez que là j'ai pensé que la prochaine étape, c'est un saut en parachute », ajoute-t-il après l'atterrissage. 

L'idée du pilote Claude Cyr est d'aider des personnes atteintes de sclérose à s'évader l'espace d'un vol. Le projet a pris forme à la suite d'une discussion entre Claude Cyr et son ami de longue date , Gilles Martineau, qui a reçu un diagnostic en 2010. 

« Oui, ça peut être difficile de vivre avec la sclérose en plaques, mais si tu as des plaisirs quand même et que tu es capable d'aller chercher des petits « wow », ça va être plus facile. C'est aussi pour que les gens reprennent confiance aussi », souligne Gilles Martineau.

En Estrie, près de 2400 personnes sont atteintes de la maladie de la sclérose en plaques.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine