Retour

Un troisième incendie à l'ex-Fortissimo de Drummondville

L'ancienne usine Fortissimo de Drummondville a été la proie des flammes dimanche en soirée. Non seulement une grande partie du bâtiment a été ravagée, mais l'incendie suspect a également réduit en poussière l'espoir de mettre un jour en valeur ce lieu significatif dans l'histoire de la ville. 

À l'arrivée des pompiers vers 20 h, il était déjà trop tard pour sauver la partie quasi centenaire de l'immeuble qui abritait autrefois la chaufferie de l'usine. « Il commençait à avoir un effondrement de la structure au niveau du deuxième étage », précise Andrew Barr, chef de division du Service des incendies de Drummondville. 

Il aura fallu six heures et une trentaine de pompiers pour mener à bien cette intervention. Il s'agit du troisième incendie à survenir à cet endroit en un an. 

Comme le feu est considéré comme suspect, l'enquête a été confiée à la Sûreté du Québec.

Sept jours pour « faire le ménage »

L'incendie vient donc mettre un terme au projet de la ville de Drummondville qui souhaitait exproprier le site et mettre en valeur une portion de l'usine qui date de 1925, un complexe qui a déjà donné du travail à 150 personnes.

Même s'il avoue être déçu, le conseiller municipal Yves Grondin souligne que la Ville espère toujours acquérir le terrain pour y permettre notamment du développement commercial et résidentiel. 

« Les propriétaires ont sept jours pour faire le ménage et tout ramasser. Après ça, la Ville aura des démarches à faire si jamais ils ne font pas le travail d'eux-même », souligne-t-il. 

C'est la Ville qui aura la tâche de s'assurer de la sécurité et de la propreté des lieux. 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine