Retour

Une aide supplémentaire de 100 millions $ pour venir en aide au peuple syrien

Le Canada versera un montant additionnel de 100 millions de dollars pour soutenir les efforts déployés par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés en Syrie et les pays avoisinants. La ministre du Développement international et de la Francophonie et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau, en a fait l'annonce, jeudi.

Cette aide permettra de combler des besoins humanitaires urgents, incluant le logement, la protection, la santé et l'éducation.

Il s'agissait d'un engagement humanitaire promis par les libéraux dans leur plateforme électorale. Pendant la campagne, le Parti libéral mentionnait qu'il allait investir 100 millions de dollars supplémentaires afin d'accélérer le traitement des demandes d'asile et verser un autre 100 millions au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés afin de « soutenir les activités cruciales de secours en Syrie et dans les régions environnantes », s'il était porté au pouvoir.

Bien que le Canada se soit aussi engagé à accueillir 25 000 Syriens au pays avant le 1er janvier 2016, cet objectif a été repoussé à 2016.

La ministre Marie-Claude Bibeau souhaitait envoyer un message que le Canada agit non seulement pour aider les réfugiés à venir au pays, mais aussi pour les populations qui sont toujours sur place. Les gens, souligne-t-elle, quittent la Syrie sans moyens, laissant tout derrière, et il devient très difficile, d'obtenir des besoins de base essentiels.
Elle a aussi tenu à rappeler qu'il y a peu de chances que la situation humanitaire s'améliore à court terme.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine