Retour

Une augmentation de nouveaux étudiants pour renflouer les coffres de Bishop's

L'Université Bishop's de l'arrondissement Lennoxville, à Sherbrooke, fourmillait d'activités samedi en raison de la rentrée des étudiants. Elle ne risque pas de retrouver son calme de sitôt, car le nombre de nouveaux étudiants atteint un record, cette année. Un moyen, pour l'Université, de renflouer ses coffres.

Environ 900 étudiants franchissent les portes de l'établissement pour la première fois, une des plus importantes cohortes de son histoire.

Bishop's n'a pas seulement réussi à recruter des jeunes de la région. Environ 85 % de ses étudiants proviennent de l'extérieur, et une soixantaine de nationalités différentes vont se côtoyer sur le campus, puisqu'il y en a qui viennent par exemple de Colombie, de France et de Slovénie.

« J'ai choisi ce campus en voyant les gens qui semblaient extraordinaires. J'aime l'idée qu'il s'agit d'une famille », souligne une nouvelle étudiante venue de Colombie.

Plus d'étudiants pour plus d'argent

Les difficultés financières de l'Université expliquent cet achalandage accru. L'an dernier, le déficit a atteint 4,5 millions de dollars.

« On visait un record cette année dans nos tentatives de recouvrement financier. C'était intentionnel », admet le vice-recteur Miles Turnbull. « Ça change les chiffres en bas de la ligne. »

Dans un avenir rapproché, la direction souhaite même faire passer le nombre d'étudiants de 2300 à 2700.

L'Université estime que ces nouvelles orientations ne nuiront pas à la proximité des étudiants et du corps professoral, un des atouts principaux de Bishop's qui influencent bien des étudiants à choisir ce campus.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine