Retour

Une balade pour découvrir les « trésors cachés » des églises de l'Estrie

Après la balade gourmande, une nouvelle excursion touristique sera proposée aux gens qui visiteront l'Estrie à l'automne prochain : une balade des clochers.

Organisé par l'Archidiocès de Sherbrooke, l'événement aura lieu les 13 et 14 octobre afin de faire connaître les trésors cachés dans les églises réparties aux quatre coins de son territoire.

« Ce n'est pas juste dans les sous-sols qu'il y a des trésors cachés, mais à même l'église parfois. Par exemple, l'église Saint-Georges, à Saint-Georges de Windsor, a des oeuvres du sculpteur [Louis] Jobin. Cette population-là a accès à des oeuvres d'art d'un très grand artiste, mais elle ne le sait pas », fait remarquer la responsable du projet, Éliane Thibault.

Pour le premier événement, six églises pourront être visitées en plus de l'église Saint-Georges, soit Immaculée-Conception de Sherbrooke, Sainte-Élisabeth de North Hatley, Saint-Zénon à Piopolis et Sainte-Cécile à Sainte-Cécile-de-Whitton, Saints-Anges à Ham Nord, Saint-Louis-de France à East Angus. La balade des clochers permettra aux visiteurs de tisser des liens avec leur communauté, croit Mme Thibault.

« De plus en plus, les églises, à cause des vols ou du vandalisme, doivent verrouiller leurs portes, alors je me suis demandé : pourquoi ne pas organiser une fin de semaine entière où les gens seraient accueillis pour leur expliquer l'histoire de l'église qu'ils visitent et recréer un lien avec l'église qui fait partie de leur village ou de leur municipalité? »

Plus d'articles