Retour

Une dame de Sherbrooke trouve un serpent caché dans un ananas

Monique Fortin n'est pas près d'oublier cet ananas qu'elle a acheté au Costco de Sherbrooke le 22 juillet dernier. C'est avec stupeur qu'elle a découvert qu'il cachait... un serpent!

Un texte de Geneviève Proulx

« J'ai acheté cet ananas le vendredi soir et, en arrivant, je l'ai déposé sur mon comptoir. Le lendemain, je parlais au téléphone avec ma soeur et un moment donné, j'ai entendu un drôle de bruit, mais j'ai pensé que c'était une guenille qui était tombée par terre dans ma cuisine », raconte-t-elle.

C'était finalement l'ananas qui s'était retrouvé sur le sol. Monique Fortin n'était toutefois pas au bout de ses surprises. « J'ai vu quelque chose bouger sur mon comptoir là où il y avait mon ananas. C'est là que j'ai vu le serpent! Ça m'a tellement prise par surprise! » raconte-t-elle encore sous le choc.

La bête, qui mesurait entre 12 et 14 pouces de long, était là sur son comptoir, tout enroulée. Complètement stupéfaite devant ce serpent, Monique Fortin s'est mise à hurler.

Persuadée qu'il ne s'agissait pas d'une couleuvre, la résidente de Sherbrooke ne voulait pas quitter le serpent des yeux de peur qu'il s'enfuie. « Je sais que ce n'était pas une couleuvre de jardin. J'ai grandi en campagne. Je connais ça. Ça m'a tellement prise par surprise. J'ai capoté et je me demandais quoi faire, qui appeler. Je me suis dit que je ne pouvais pas appeler la police pour ça », dit-elle.

Selon Mme Fortin, le serpent était bleu et vert, il avait une tête plate et il sortait la langue, comme s'il voulait attaquer.

Plusieurs scénarios pour capturer l'animal ont alors défilé dans sa tête.

Finalement, elle a saisi un plat de plastique vide et l'a mis par-dessus pour l'emprisonner. « Le plat bougeait alors j'ai mis une conserve sur le dessus. J'ai ensuite glissé le plat dans un gros sac à poubelle dans lequel j'avais mis de l'eau de Javel. J'ai fait un gros noeud et j'ai attendu qu'il ne bouge plus. » Le sac a, par la suite, pris le chemin de la poubelle extérieure.

Une première au MAPAQ

Du côté du MAPAQ, on n'a pas souvenir qu'une telle situation soit déjà arrivée. Toutefois, le porte-parole Yohan Dallaire-Boily n'était pas surpris. « On ne sait jamais ce qu'il peut sortir des fruits importés. Le plus souvent, ce sont des araignées. »

Même son de cloche à l'Agence canadienne d'inspection des aliments. Jamais une telle découverte ne leur a été rapportée. Toutefois, une telle mésaventure est arrivée à une famille de la Colombie-Britannique en 2013.

Pour la Sherbrookoise, la théorie la plus plausible serait que l'animal se soit logé dans les feuilles de l'ananas. « Ça m'étonne parce que j'ai tiré sur une des feuilles de l'ananas au magasin pour m'assurer qu'il était bien mûr. Je ne l'ai pas vu du tout », s'étonne-t-elle encore.

Chanceuse dans sa malchance

Malgré tout, la dame s'estime chanceuse d'avoir été là quand le serpent est tombé sur le comptoir. « Ça aurait pu arriver dans mon auto et j'aurais pu avoir un accident. Ça aurait pu être une famille avec des enfants. On ne sait pas s'il était venimeux. »

Radio-Canada Estrie a questionné un spécialiste du Zoo de Granby afin de tenter d'identifier le serpent en question. Quelques espèces du Costa Rica, l'endroit d'où provient l'ananas, ont été suggérées, comme un serpent de vigne, un colubridé ou un serpent ratier vert. Mais étant donné la piètre qualité de la photo, il est difficile d'identifier le reptile en toute certitude.

Costco réagit

Monique Fortin a aussi téléphoné à l'entrepôt Costco de Sherbrooke pour lui faire part de sa mésaventure. « La seule chose que le commis a trouvé à me dire, c'est que j'avais été chanceuse que ce ne soit pas une tarentule. »

Chez Costco, on n'a eu vent de la plainte que mardi. Le porte-parole de l'entreprise, Ron Damiani, soutient que la plainte est prise très au sérieux. « On va faire une investigation complète puis nous partagerons notre information avec notre service d'achat. On veut savoir si c'est un incident isolé ou si c'est un problème local. »

M. Damiani soutient que c'est la première fois qu'une telle situation se produit chez Costco au Canada. « Reste que ce sont des fruits qui proviennent de pays tropicaux. Il y a des risques de retrouver des insectes. »

Ce dernier rappelle que c'est quand même étonnant que ce serpent soit resté si longtemps sur l'ananas sans que personne ne s'en aperçoive. « Il y a beaucoup de manipulations entre la récolte de l'ananas, son transport vers le centre de distribution, son transport vers ici et les différents contrôles de la qualité. Personne ne l'a jamais, jamais vu! »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un pilote frôle le sol





Rabais de la semaine