Retour

Une demande de la Société Alzheimer de l'Estrie indispose des artistes 

Des artistes en arts visuels s'indignent d'une décision de la Société Alzheimer de l'Estrie. Pour son encan cette année, l'organisme ne veut pas leur remettre une partie de la somme provenant de la vente de leurs oeuvres comme c'était le cas auparavant.

Pour la première fois en 25 ans, la Société demande aux artistes de faire don de leurs tableaux à 100 % plutôt que de leur verser 60 % des profits recueillis à l'encan comme ils en avaient l'habitude. Une demande qui contribue à dévaloriser le métier d'artistes selon eux.

« Premièrement c'est qu'on envoie une symbolique que notre travail n'a pas nécessairement la valeur qu'il devrait avoir. Ça contribue aussi à faire baisser la valeur des oeuvres. Je ne pense que les gens soient mal intentionnés peut-être que les gens ne sont pas conscients que c'est un vrai travail », soulignent les artistes Deborah Davis et Adèle Blais.

La Société Alzheimer de l'Estrie reconnaît qu'il s'agit d'une demande exceptionnelle. En fait, elle espère de cette façon amasser le plus de fonds possible comme les besoins sont à la hausse. Toutes les sommes recueillies seront entièrement remises aux familles.

L'encan de la Société aura lieu le 9 mars 2016, elle espère amasser 50 000$ soit un peu moins du double de son objectif habituel.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine