Une célébration bien spéciale s'est déroulée samedi à l'Estrimont, à Orford. La famille et les proches de Jeanne Bourque s'étaient rassemblés pour fêter son 105e anniversaire.

Née le 12 août 1911 à Windsor, Jeanne Bourque, née Fredette, a vécu la majeure partie de sa vie dans sa ville natale.

Elle a connu la Première et la Seconde Guerre mondiale, a assisté aux premiers pas de l'homme sur la Lune et a vécu les premiers jours de la télévision. C'est toutefois l'arrivée de l'électricité qui a le plus marqué son existence.

« Avant, c'étaient des lampes. Il n'y avait pas d'électricité. Ça faisait plaisir de voir l'électricité. »

Une vie bien remplie

Mme Bourque a eu cinq enfants. Elle est aujourd'hui grand-mère de six petits-enfants et arrière-grand-mère d'un arrière-petit-fils.

Sa vie à la maison a été bien remplie. Son mari Hervé était chimiste et travaillait à la Domtar. Son départ il y a six ans, après plus de 70 ans de mariage, a été un coup très dur pour elle.

La plus que centenaire est toujours en forme, même si elle ne peut plus marcher. Elle soutient être très bien traitée là où elle coule ses vieux jours, dans un CHSLD de Magog.

Son fils, Jean-Jacques, était ému de voir sa mère souffler ses 105 bougies.

« C'est merveilleux. Surtout de la voir lucide. Elle fait des blagues », souligne-t-il, complice.

Il soutient que sa mère a d'ailleurs fait mentir tous les pronostics avec sa longévité.

« Lorsqu'elle était jeune, adulte, on disait qu'elle avait une constitution fragile. Elle a prouvé le contraire! »

Même si c'est avec bonheur que Mme Bourque a célébré cet anniversaire, elle souhaite qu'il n'y en ait pas « beaucoup d'autres. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine