Retour

Une exposition au CHUS-Fleurimont à l'occasion de la Journée mondiale de la prématurité

Une exposition a été présentée dans le hall d'entrée du CHUS-Fleurimont, mardi, à Sherbrooke afin de souligner la Journée mondiale de la prématurité. 

Les photos représentent des « histoires à succès » de l'hôpital, on y voit des jeunes et moins jeunes prématurés tenant une photo d'eux à la naissance. Aujourd'hui en pleine santé, ils se présentent tout sourire pour lancer un message d'espoir aux parents qui mettent au monde un enfant prématuré.

La Dre Édith Massé travaille au département de néonatalogie du CHUS et elle reconnait que bien souvent, les premiers mois sont difficiles d'autant plus que les séquelles à long terme peuvent être importantes pour les prématurés comme les séquelles neurologiques par exemple.

L'infirmière Geneviève Longpré, photographe à ses heures, s'est chargée de la séance photo pour souligner qu'il s'agit d'un enjeu important, pour rappeler aux mères qu'elles ne sont pas seules et surtout pour lancer le message qu'un enfant prématuré n'est pas forcément synonyme d'ennuis de santé à long terme, bien au contraire. Les photos seront d'ailleurs exposées à l'unité de néonatalogie du CHUS-Fleurimont. 

Plus d'articles

Commentaires