Retour

Une famille de Drummondville rêve d'un véhicule adapté

La famille Nadeau de Drummondville, dont plusieurs membres sont atteints d'une forme de dystrophie, lance un appel à l'aide à la population.

« Le verdict est tombé que mon mari mes trois filles et un de mes petits-enfants ont la dystrophie myotonique de Steinert », raconte Francine Nadeau.

Elle et sa famille souhaitent amasser l'argent nécessaire pour se procurer un véhicule adapté à leurs besoins. Les fauteuils roulants dont ils se servent pour se déplacer ne rentrent plus dans la voiture familiale.

« Avec nos chaises, on peut se déplacer et c'est pourquoi on a besoin de ce camion-là, pour [...] qu'on puisse profiter de la vie autrement dit », explique Mario Nadeau, le père de famille atteint de la maladie dégénérative héréditaire.

Comme il l'a fait pour adapter leur résidence à leur nouvelle réalité, le gouvernement paiera pour la conversion du véhicule. Les Nadeau doivent toutefois l'acheter : une facture de 55 000 $.

La famille mise sur un page Facebook pour recueillir les fonds. Un organisme communautaire local, Parrainage civique Drummond, les aide aussi dans leurs démarches.

« Ça nous préoccupait, on leur a dit quand vous aurez du concret et qu'on pourra vous aidez concrètement on va être avec vous à 100 % et c'est ce qu'on fait. On a monté une page Facebook et tout ce qui est paperasse qui sera nécessaire, on va être avec eux tout le temps », promet le directeur de Parrainage civique Drummond, Michel Gouin.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Plus d'articles

Commentaires