Retour

Une histoire d'intimidation se termine à l'hôpital pour un jeune de Drummondville

Un jeune garçon a récemment été amené à l'hôpital après avoir été roué de coups à l'école primaire Saint-Étienne, à Drummondville. L'événement, survenu le 7 octobre dernier, découle d'une histoire d'intimidation qui dure depuis quatre ans, affirme la mère de William, Isabelle Quirion.

Selon cette dernière, les mesures mises en place par l'école pour protéger son fils ont été insuffisantes.

« On a peut-être pas assez pris [le dossier] au sérieux. Pourtant, il y a eu des agressions, si je peux dire, qui ont été assez violentes, assez pour faire une plainte à la police il y a environ deux ans. Et là, j'en ai refaite une autre le fameux 7 octobre », raconte-t-elle. 

La Commission scolaire des Chênes affirme pour sa part avoir constamment traité ce dossier avec diligence.

« C'est sûr et certain qu'il y a eu des interventions au fil du temps. Depuis quelque temps, il y avait une accalmie jusqu'aux événements qui sont arrivés au début d'octobre et pour lesquels on a agi promptement », soutient son porte-parole, Bernard Gauthier.

L'agresseur, un jeune qui fréquentait le même établissement, a été placé dans une autre école pour éviter tout contact avec sa victime. Un processus de médiation a aussi été mis en branle.

Plus d'articles