Retour

Une nouvelle murale rendant hommage aux aînés à Sherbrooke

Au lendemain de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes âgées, une nouvelle murale, signée M.U.R.I.R.S., a été inaugurée au parc Belvédère du secteur Ascot de Sherbrooke. Cette oeuvre souhaite rendre hommage aux aînés. La Fédération des communautés culturelles de l'Estrie a également participé à l'oeuvre.

Ce projet, intitulé « Ce Mur qui nous rassemble », est né à la suite de recommandations de tables de concertation autour de la problématique de la maltraitance envers les aînés. On souhaite ainsi que, chaque année, la Journée internationale des personnes aînées soit marquée par l'organisation d'activités de sensibilisation sur l'apport des personnes aînées dans notre collectivité, d'éveil de conscience sur leur mal de vivre; qu'il soit souligné l'importance de la transmission des expériences, des connaissances, des savoirs, des traditions, des Us et coutumes de nos aînés, toutes origines confondues vers les jeunes. 

La fresque, divisée en trois tableaux, a été peinte à l'intérieur au cours de l'hiver dernier. « Les gens de la communauté et de la Municipalité ont contribué au projet en représentant la diversité culturelle de notre région, mais aussi dans un objectif de passer un message de protection de nos aînés qui est représenté par un arbre. L'arbre, c'est aussi l'arbre généalogique, nos ancêtres avec ses racines très profondes et solides. Le feuillage représente la diversité », explique le directeur général de l'organisme, Serge Malenfant.

Les feuilles de l'arbre sont des empreintes de mains de plusieurs personnes de la communauté. « C'est la plus vieille forme d'expression de l'être humain. Tous les peuples ont fait ce symbole-là », ajoute M. Malenfant. 

On peut aussi lire des phrases d'espoir rédigées en de nombreuses langues sur le tronc de l'arbre. 

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine