Retour

Une nouvelle ressource en santé mentale à Drummondville

Les personnes qui souffrent d'un trouble grave de santé mentale ont accès à un nouveau service à Drummondville.

Il s'agit d'une ressource de traitement et de réadaptation intensive. Les nouveaux services sont dispensés dans l'agrandissement de la Ressource intermédiaire Saint-Charles, qui vient d'être inauguré.

Trois personnes sont hébergées depuis mardi et d'autres s'ajouteront au cours des prochaines semaines, pour une capacité maximale de huit personnes. Les séjours varient de trois à neuf mois.

« Il y a une équipe composée de travailleurs sociaux, d'infirmières, de psychologues et d'éducateurs qui vont travailler avec les personnes pour les amener à développer davantage leur autonomie et aller vers le rétablissement », explique André Sauvé, directeur adjoint aux services spécialisés en santé mentale du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec.

L'objectif, indique M Sauvé, est de permettre aux personnes attentes de problèmes de santé mentale de participer aux tâches domestiques comme la préparation des repas et favoriser l'insertion sociale.

« Ça pourrait même aller jusqu'à la recherche d'emploi », soutient-il.

À terme, on prévoit que 25 personnes bénéficient annuellement des services.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine