Retour

Une pétition pour aménager des pistes de vélo de montagne au parc du Mont-Orford

Ils sont plus de 4000 à avoir signé leur nom en appui à l'idée de Gustave Bouchard. Le jeune homme de 15 ans a lancé la semaine dernière une pétition sur Internet pour demander l'aménagement de pistes de vélo de montagne au Mont-Orford.

Un texte de Christine Bureau

« Je fais du vélo de montagne et j'habite à Orford. Je trouve ça embêtant de toujours aller à Bromont ou à Sherbrooke pour pratique mon sport alors je me suis dit : "Pourquoi ne pas partir une pétition au Mont-Orford?" Je n'avais rien à perdre », explique celui qui étudie à l'école secondaire Le Salésien.

Il avoue être surpris du succès de son initiative. « Je m'attendais à maximum 700 [signatures], pas plus. C'était juste pour avoir du fun  », dit-il.

Ce qu'il veut faire au cours des prochains jours, c'est présenter sa pétition à Pascal Mongeau, directeur général de la Corporation du Ski & Golf du Mont-Orford.

« On avait l'idée de les faire dans les pistes de ski pour minimiser la coupe d'arbres parce qu'on sait que le Mont-Orford, c'est un parc naturel. Par exemple, faire une piste dans un sous-bois ou dans une piste ouverte, ce serait une bonne idée, illustre Gustave. Dans le bas de la montagne, ce serait de juste faire une piste de cross-country. »

Des retombées? 

Selon ce jeune amateur de vélo, l'aménagement de ces pistes serait une façon de faire vivre la montagne à longueur d'année. Il plaide même l'aspect économique du projet.

Parmi les signataires de la pétition, plusieurs sont d'accord avec lui. « Belle activité à faire en famille. Il faut aussi avoir des camps et des cours pour inititier les jeunes. Memphrémagog doit devenir une destination sport quatre saisons. Ça prend plus d'activités pour nos 13 à 17 ans », écrit Sarah Bouchard.

« Afin que nos montagnes se développent et s'ouvrent à toutes les retombées économiques associées à un bon réseau de mountain bike bien aménagé et durable. Tout le monde y sortirait gagnant, même la SÉPAQ », écrit pour sa part Dany Lemelin.

Pas pour l'instant

Le directeur général de la Corporation Ski & Golf du Mont-Orford, Pascal Mongeau.La direction du parc national, de son côté, soutient que ce serait une idée difficile à mettre en oeuvre dans les limites du parc.

« Pour le moment, on n'a pas l'intention de faire des pistes de vélo de montagne en été », a répondu la directrice générale du parc, Brigitte Marchand. L'idée a déjà été évaluée, mais plusieurs facteurs sont à considérer, rappelle-t-elle. Impossible par exemple de demander aux randonneurs de partager leurs sentiers avec les amateurs de vélo de montagne.

« L'impact sur le terrain des pistes de randonnée pédestre est beaucoup plus important l'été que l'hiver. Elles ne sont pas aménagées pour ça », note-t-elle. En ce moment, une piste a été aménagée pour le fatbike l'hiver sur une piste de raquette pour un projet-pilote. Ce n'est pas du tout la même chose. »

Des pistes de ski de fond pourraient éventuellement servir aux vélos de montagne l'hiver, mais ce ne serait pas pour la prochaine saison, insiste Mme Marchand. Surtout, ajoute-t-elle, qu'elle est consciente que les amateurs préfèrent souvent les sentiers plus étroits.

De son côté, le jeune Gustave Bouchard se dit même prêt à aider de façon bénévole pour l'entretien de pistes, si certaines sont un jour aménagées. Une proposition, dit-il, qui rejoindrait également « les cyclistes les plus motivés par la perspective de dévaler des pistes situées à proximité ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine