Retour

Une première récolte de viande sauvage abondante pour Moisson Estrie

Les chasseurs ont été généreux avec Moisson Estrie. L'organisme a recueilli plus 350 kg (800 livres) de viande de chevreuil et d'orignal pour la première année d'existence d'un nouveau programme.

L'organisme avait fixé un objectif de 500 livres de viande à sa première année d'existence, mais la générosité des chasseurs a surpassé les attentes.

C'est Yves Fortin et ses employés de la boucherie René et Richard de Sainte-Catherine-de-Hatley qui a débité toute cette viande, un travail de plus de 60 heures.

« Les chasseurs, en général, c'est du monde généreux. C'est une viande qu'on travaille fort pour récolter. C'est une viande qui a beaucoup de goût et de qualité, mais dans la viande hachée, il va toujours en rester un petit peu à la fin de la saison », lance M. Fortin.

« J'aimerais essayer des nouvelles choses avec ce qui n'a pas déjà été transformé. Faire goûter des choses différentes aux gens. On va faire des recherches et on va trouver de belles recettes », indique la cuisinière en chef de Moisson Estrie, Caroline Sévigny.

Plus de 300 chasseurs ont collaboré à ce programme Chasseurs généreux. Ils ont donné entre deux et 10 livres de viande chacun.

Les agents de la faune ont aussi contribué en faisant don de viande de chevreuil et d'orignal saisie. Le printemps prochain, les chasseurs généreux offriront de la viande d'ours à Moisson Estrie.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine