Retour

Une schizophrène jugée dangereuse recherchée par le SPS

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) recherche activement une Sherbrookoise schizophrène disparue depuis le 2 avril dernier, lorsqu'elle a quitté son domicile sans ses effets personnels ni sa médication.

« Lorsqu’elle ne prend pas sa médication, elle peut être dangereuse pour elle-même et pour autrui », prévient le SPS.

Rappelons qu'Évelyne Monast a été condamnée à 15 mois de prison en 2011 après avoir été accusée de tentative d'enlèvement d'enfant. Elle avait frappé à la tête le père de l'enfant à l'aide d'une brique. Elle avait ensuite dû se soumettre à un suivi psychologique.

Dans des circonstances semblables dans le passé, Évelyne Monast a déjà été retrouvée à l’extérieur de Sherbrooke, dont une fois à Québec.

Évelyne Monast arbore un tatouage de tête de mort sur une épaule et un autre représentant un cœur rouge et une clé sur un avant-bras. Quiconque ayant des renseignements peut communiquer avec les policiers au (819) 821-5544 ou au (819) 821-5555.

Plus d'articles