Retour

Une usine-école de brassage de bière pourrait voir le jour à l'Université de Sherbrooke

Une vingtaine d'étudiants au baccalauréat en biotechnologie de l'Université de Sherbrooke travaillent à la mise sur pied d'une microbrasserie. L'usine-école pourrait voir le jour sur le terrain de l'établissement d'enseignement au cours des prochaines années.

« Le concept a été élaboré il y a plus d'un an. On a donné le mandat à des étudiants finissants en génie biotechnologique de réaliser l'ingénierie préliminaire pour concevoir cette usine. Dans le fond, c'est une étude de préfaisabilité. À partir de cette étude, on verra si c'est faisable ou non », indique le professeur au Département de génie chimique Joël Sirois.

L'idée n'est pas seulement de brasser de la bière. « Notre objectif, contrairement aux autres universités qui ont des groupes de brassage, ce qu'on veut c'est que ça devienne une usine-école qui pourra profiter à toutes les facultés et que des étudiants puissent y faire des stages et faire de la formation. Ce n'est pas uniquement un projet de microbrasserie », nuance-t-il.

Si le projet voit le jour, un total de 1500 litres d'alcool pourrait y être produit chaque semaine. « Nous voulons créer un milieu d'apprentissage en action pour les étudiants. On veut une usine sur le site de l'Université où les étudiants pourront venir y bonifier leurs apprentissages », ajoute M. Sirois.

Des cours pourront mettre être donnés à l'intérieur même de l'usine.

Le projet est estimé à 7 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires