Retour

Vaccin contre la grippe dans les résidences : la décision continue de faire réagir en Estrie

Les résidences privées pour aînés ne sont pas les seules à dénoncer les nouvelles mesures mises de l'avant par le CIUSSS de l'Estrie-CHUS en lien avec la vaccination

La Fédération de l'âge d'Or du Québec (FADOQ) , section Estrie, déplore que la vaccination soit offerte uniquement aux personnes à mobilité réduite. Les autres devront se déplacer dans les cliniques de vaccination qui se tiendront à plusieurs endroits sur le territoire.

Le président, Paul Legault, estime que seulement 10 à 12 % des personnes âgées qui habitent en résidence privée peuvent se déplacer par elles-mêmes. Les autres doivent prendre le transport en commun. La nouvelle mesure est un non-sens selon lui. 

« Beaucoup d'aînés n'ont pas de moyen de transport. Si ces personnes-là ne sont pas vaccinées, on va avoir une épidémie de grippe dans les résidences et on va inonder les hôpitaux », croit Paul Legault.

Craintes fondées?

« Est-ce que la responsabilité revient au réseau de la santé ou aux responsables de ces résidences? C'est une autre paire de manches. Ce que la littérature démontre, toutefois, c'est que la vaccination à domicile ou sur place, ça augmente l'acceptation de la vaccination », souligne la professeure au département des sciences de la santé communautaire à l'Université de Sherbrooke, Marie Guay.

La direction régionale de santé publique, qui est maintenant chapeautée par le CIUSSS de l'Estrie-CHUS, a décliné notre demande d'entrevue.

Pour sa part, le bureau du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, nous renvoie à la ministre de la Santé publique, Lucie Charlebois, qui elle, nous dirige vers le CIUSSS de l'Estrie.

Décision justifiée

Le CIUSSS défend sa décision. Il explique qu'en limitant la vaccination aux résidents qui ne peuvent se déplacer, toutes les résidences privées pourront être visitées. Autrement, l'équipe de soutien à domicile, responsable de la vaccination, n'y arriverait pas.

Toutefois, les résidences qui ont du personnel infirmier pourront vacciner les autres personnes. Le CIUSSS fournira gratuitement les vaccins, mais la résidence devra vacciner au même moment que le personnel du CIUSSS.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?