Retour

Vaccin contre la grippe: une résidence privée pour personnes âgées porte plainte

La direction de la Résidence Murray de Sherbrooke a décidé de porter plainte contre le CIUSS de l'Estrie - CHUS en réaction à sa décision de ne pas vacciner contre la grippe les personnes âgées jugées autonomes qui vivent en résidences privées dans la région.

Auparavant, celles-ci recevaient les dates de vaccination en septembre et le personnel faisait la liste de ceux qui souhaitaient recevoir le vaccin sans égard à leur état de santé.

Cette année, le vaccin sera donné sur place uniquement aux résidents qui sont incapables de se déplacer, à risque de chute ou dont la santé se détériore. Les autres devront se déplacer afin de recevoir leur vaccin. La directrice de la Résidence Murray, Lucie Desrosiers, perçoit cette décisionc comme une « coupure de service. »

« Je trouve ça vraiment dommage qu'on en soit rendu à prendre des décisions semblables concernant nos personnes âgées. J'ai décidé d'appeler au commissaire aux plaintes au CIUSS pour faire faire de mon mécontentement et de mon désaccord quant à cette décision » explique-t-elle.

Plusieurs directions de résidences privées s'inquiètent de voir le taux de vaccination baisser cette année en raison de cette nouvelle mesure. Les critères établis par le CIUSS de l'Estrie - CHUS sont trop flous estime Mélanie Marcotte, directrice à la Résidence Hôtellerie Bonséjour.

« Je ne suis pas en mesure de sélectionner et de choisir le grand gagnant du gros lot afin de savoir qui va pouvoir recevoir le vaccin ici et qui devra se débrouiller pour avoir le vaccin à l'extérieur », dit-elle.

Certaines résidences privées organiseront donc des transports pour faciliter le déplacement en groupe. Le CIUSS de l'Estrie - CHUS suggère aussi l'embauche temporaire d'une infirmière pour donner le vaccin antigrippal aux résidents.

Une décision interne

Les autorités de la santé ont décidé de revoir l'offre de service, compte tenu de la grandeur du territoire à desservir notamment. Il ne s'agit pas d'une directive ministérielle, mais d'une décision interne afin d'offrir une service plus équitable. 

L'offre de vaccination du CIUSSS de l'Estrie - CHUS s'adresse à plus de 500 000 personnes réparties sur 13 000 kilomètres carrés, ce qui nécessite le déploiement de beaucoup d'intervenants du milieu de la santé. L'organisation de la campagne de vaccination contre la grippe a donc été revue dans le but d'optimiser les ressources.

Line Cardinal, directrice des services généraux de l'établissement renvoie la responsabilité aux citoyens.

« Il ne faut pas oublier que les personnes, chacun d'entre nous, on est responsable de prendre soin de notre santé. C'est vraiment une question de rejoindre le plus de monde possible, mais aussi en responsabilisant les personnes qui peuvent se déplacer », explique-t-elle.

Ce sont les infirmières qui offrent des soins à domicile qui auront le mandat d'aller vacciner, dans les résidences privées, les personnes dont la mobilité est limitée.

57 points de services ont été mis en place pour répondre à la demande de la population que dessert le CIUSSS de l'Estrie - CHUS. La directrice assure qu'elle « tente de mettre en place tous les moyens pour que ces personnes ne se sentent pas pénalisées. »

Ceux intéressés à recevoir le vaccin doivent s'inscrire à monvaccin.ca ou encore par téléphone.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?