Retour

Vague de surf urbaine au centre-ville de Sherbrooke : le projet retardé par une espèce menacée

Le fouille-roche gris, un petit poisson d'environ quatre centimètres, dont l'habitat est situé au confluent des rivières Magog et Saint-François, pourrait ralentir le projet de vague urbaine au centre-ville de Sherbrooke.

L'espèce en question se retrouve dans le registre public des espèces en péril du gouvernement du Canada. Après quelques rencontres avec le ministère de l'Environnement, Destination Sherbrooke a dû reporter le projet de vague de surf.

« En cours de développement de projet, on a eu un avis du Ministère de l'Environnement et on devait être vigilant envers cette espèce-là. Il faudra pousser quelques analyses. Il faudra regarder où il est installé exactement, quel type d'habitat il a exactement et tout », explique Amélie Boissonneau, coordonnatrice aux communications à Destination Sherbrooke.

Comme le site en question est aussi convoité par la Ville de Sherbrooke pour la construction du pont des Grandes-Fourches, les deux projets feront l'object d'analyses communes.

Le projet de vague de surf urbaine à Sherbrooke n'est pas compromis. Selon Destination Sherbrooke, il est encore trop tôt pour établir un échéancier, mais le projet pourrait voir le jour en 2020.

Rappelons que le projet est né d'une proposition d'un citoyen il y a de cela près de deux ans. Destination Sherbrooke avait organisé un concours et cette idée a été choisie parmi toutes celles reçues.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine