De nombreux vols ont été commis au cours des dernières semaines dans des fermes de l'Estrie. Certains agriculteurs se demandent s'Ils ne sont pas victimes d'un réseau bien organisé.

Un texte de René Cochaux

Dans la nuit de dimanche à lundi, Alexandre Paré, un producteur de lait de Compton, s'est fait voler près de 300 000 dollars en équipements de ferme, dont un tracteur.

Son oncle Gilles, producteur de porcs à Waterville, a pour sa part eu la visite à trois reprises de voleurs. Une trentaine de bêtes ont été dérobées en un an à sa porcherie. Les voleurs sont également partis avec des camions et des véhicules tout-terrain.

Les deux agriculteurs sont exaspérés et aimeraient que la Sûreté du Québec mette plus d'efforts pour élucider ces crimes. Ils songent même à faire appel à des enquêteurs privés. Alexandre Paré offre une récompense de 5000 $ à la personne qui donnera les informations permettant de coffrer les individus qui ont volé ses biens agricoles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine