Retour

Val-Joli veut en finir avec la problématique d'eau contaminée

Des résidents de la municipalité de Val-Joli dans la MRC du Val Saint-François doivent toujours composer avec un problème de contamination de l'eau de leurs puits. La municipalité vient d'entreprendre un processus de consultation publique afin de déterminer si les citoyens approuvent la facture liée au projet visant à relier les propriétés touchées au réseau d'aqueduc et à l'usine de filtration de Windsor.

L'idée avait été soumise l'an dernier par des citoyens et une demande avait été formulée au conseil municipal. En tout, le projet est estimé à près d'un million de dollars selon le maire Rolland Camiré.

« On avait consulté [les citoyens] une première fois pour savoir s'ils étaient intéressés à ce qu'on fasse les démarches [...] Maintenant on a mandaté une firme d'ingénierie pour nous dire combien ça coûterait. On a envoyé un sondage [...] à chaque citoyen pour qu'il nous réponde indépendamment. C'est là qu'on va savoir s'ils sont vraiment intéressés à ce que l'on continue les démarches », a-t-il mentionné.

Impacts au quotidien

Les impacts sont importants dans le quotidien des résidents touchés contraints de boire de l'eau embouteillée et de limiter la durée des douches. « Il y en a qui ne peuvent carrément pas se laver avec l'eau et ils ne peuvent pas en boire du tout. Plusieurs achètent des cruches pour avoir de l'eau potable », souligne le maire Rolland Camiré qui espère que le dossier soit réglé l'automne prochain.

La contamination serait due en partie à une ancienne station d'essence. Le maire ignore toujours cependant le nombre de propriétés touchées.

Écouter l'entrevue complète avec Rolland Camiré

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine