Retour

Vente de la station de ski Mont Sutton : l'offre du groupe Thirion-Beauregard est rejetée

Le conseil d'administration de Ski Sutton rejette l'offre d'achat du groupe Thirion-Beauregard. Le C. A. juge que les conditions rattachées au financement du groupe comportent « plusieurs incertitudes ».

Dans un communiqué de presse, le conseil d'administration indique ne pas avoir « obtenu les garanties jugées suffisantes que le groupe dispose du financement requis pour réaliser la transaction proposée dans un délai raisonnable ». Il ajoute que l'offre du groupe Thirion-Beauregard entraînerait des délais de plusieurs semaines, notamment parce qu'il souhaite effectuer une inspection complète de Ski Sutton.

Le groupe Thirion-Beauregard, composé de trois hommes d'affaires originaires de l'Estrie et de la Montérégie, avait déposé la semaine dernière une offre de 7 millions de dollars pour l'ensemble des actions de Ski Sutton, un montant supérieur à celui proposé en janvier par un autre groupe d'acheteurs.

Autre offre

L'autre offre d'achat pour la station de ski Mont Sutton demeure d'ailleurs toujours sur la table. Il s'agit de celle du groupe d'investisseurs locaux, dirigé par le directeur général actuel de la station, Jean-Michel Ryan.

Le montant de l'entente conclue à la fin janvier, qui doit encore être soumise aux actionnaires minoritaires, est de 4,3 millions de dollars, soit 2,8 millions pour la station et ses équipements et 1,5 million pour le remboursement d'une dette.

En plus de Jean-Michel Ryan, le groupe d'acheteurs est composé de Sylvain Gervais, des Entreprises Larry, et de Pierre Chesnay, un ancien membre de la haute direction d'Uni Sélect.

Les actionnaires minoritaires de Ski Sutton se prononceront sur cette entente lors d'une assemblée extraordinaire, le 8 mars.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine