L'idée de lancer un nouveau parti politique municipal à Sherbrooke devient de plus en plus concrète. Ils étaient une douzaine de personnes rassemblées pour en discuter jeudi soir.

C'est à l'initiative de Évelyne Beaudin du Mouvement Sherbrooke Démocratie et de Raymond Gaudreault du groupe Contre la disparition de Brompton qu'une réunion préparatoire à l'assemblée de fondation a eu lieu.

Les citoyens présents soutiennent être motivés par un désir démocratique et souhaitent qu'un nouveau parti politique mise sur une décentralisation des pouvoirs vers les arrondissements. Ils espèrent voir naître un parti proche des citoyens de Sherbrooke. La plupart soutiennent être déçus de devoir penser à mettre un parti municipal sur pied, mais la démarche serait devenue incontournable, selon eux.

Pour démarrer ce parti, les citoyens intéressés doivent se donner des valeurs, des principes, définir des statuts et règlements, recruter des membres, se donner un nom, se trouver un chef et un représentant officiel. Une assemblée de fondation doit avoir lieu d'ici la mi-mars. 

Les prochaines élections municipales sont en 2017, il ne faudra pas trop de deux ans pour réussir à s'imposer, pensent-ils.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine