Retour

Victoire de Justin Trudeau : tous les espoirs permis pour une voie de contournement à Lac-Mégantic

Au lendemain de l'élection du conservateur Luc Berthold dans la circonscription de Mégantic-L'Érable, celui qui est à la tête de nombreux mouvements citoyens demandant une meilleure sécurité ferroviaire à Lac-Mégantic, Robert Bellefleur, a bon espoir que le nouveau gouvernement sera à l'écoute de la population.

Un texte de Geneviève Proulx

« Pour nous, malheureusement, dans Mégantic-L'Érable, on se retrouve dans l'opposition. Par contre, par rapport au choix que les Canadiens ont fait, nous demeurons optimistes. M. Trudeau a pris l'engagement de construire une voie de contournement à Lac-Mégantic. M. Berthold a aussi pris position pour l'amélioration de la sécurité ferroviaire. Il faut laisser aux politiciens la chance de travailler sur ce dossier qui est quand même une priorité nationale », indique Robert Bellefleur.

Le nouveau député de Mégantic-L'Érable, Luc Berthold, s'est rendu à plusieurs reprises à Lac-Mégantic au cours de la campagne électorale. « Il m'a assuré qu'il avait à coeur le dossier ferroviaire et qu'il y travaillerait ardemment. Il nous a rappelé que chez lui [à Thetford Mines], il y avait eu le problème d'une voie routière qui s'était effondrée [la route 112] et que ça avait créé un émoi dans la population. Il sait que les Méganticois veulent retrouver une certaine sécurité ferroviaire. Je pense qu'il va quand même traduire ça dans l'opposition. »

Robert Bellefleur espère que le nouveau premier ministre, Justin Trudeau, sera sensible à la cause des Méganticois.

La Coalition des citoyens et des organismes engagés pour une sécurité ferroviaire de Lac-Mégantic va poursuivre son travail. « On va mener ce combat-là jusqu'au bout, peu importe qui se retrouve au pouvoir », conclut-il. 

Plus d'articles

Commentaires