Retour

Victoire de la libérale Marie-Claude Bibeau dans Compton-Stanstead

Dans la circonscription de Compton-Stanstead en Estrie, la libérale Marie-Claude Bibeau l'emporte devant le député sortant, le néo-démocrate Jean Rousseau qui a annoncé son retrait de la vie politique par près de 5000 voix. 

« Je suis extrêmement contente. Ça fait 10 mois que je suis impliquée dans cette campagne. Ç'a été une super belle aventure. Je suis très fière d'avoir été élue. Je prends ça comme une responsabilité de représenter notre région et je vais le faire avec acharnement », a-t-elle dit quelques minutes après avoir appris sa victoire. 

La nouvelle députée se met au travail dès maintenant. « Ma priorité, c'est l'aéroport de Sherbrooke, mais aussi le dossier des producteurs agricoles », soutient-elle.

Mme Bibeau a annoncé qu'elle quittait la direction du Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke. 

La nouvelle députée est également la conjointe du maire de Sherbrooke, Bernard Sévigny. « On parle beaucoup politique à la maison. C'est une passion que nous partageons. Nous travaillons très fort pour améliorer la situation de notre région. »

Marie-Claude Bibeau est la seule femme élue dans la région. Au total, à la Chambre des communes, 88 femmes ont remporté leur circonscription sur un total de 338.

Le député sortant Jean Rousseau, sollicitait un deuxième mandat, lui qui avait élu en 2011 lorsque la vague orange avait déferlé sur le Québec. Très ému, il s'est avoué vaincu lundi soir, devant ses partisans. « Les vagues...j'en ai profité d'une et un renversement comme celui-là, tu ne peux pas rien faire [...] ça met fin à ma carrière politique, c'est évident, je ne serai plus membre du NPD, mais je vais militer encore pour deux choses, les droits des autochtones, un peuple laissé à lui-même et l'environnement. L'environnement on n'en a pas parlé... » a-t-il annoncé, la gorge nouée par les sanglots.

Plus d'articles

Commentaires