Retour

Victoriaville : un chantier retarde la rentrée scolaire pour des dizaines d'élèves en difficulté

La rentrée scolaire est retardée de trois semaines pour environ 80 enfants de l'école La Myriade de Victoriaville. L'école accueille 220 élèves en difficulté d'apprentissage qui peuvent avoir des problèmes de comportement, une déficience intellectuelle ou des troubles d'apprentissage.

Ces retards sont dus à d'importants travaux devant l'école. La machinerie lourde engendre un niveau sonore élevé, tout comme les travaux de dynamitage qui sont également prévus.

La Commission-scolaire-des-Bois-Francs a donc pris la décision de retarder la rentrée pour les élèves les plus vulnérables afin d'éviter qu'ils soient affectés par ces irritants.

Plusieurs parents, dont Valérie Champagne, ont reçu une lettre les informant de ce changement d'horaire, vendredi dernier.

Son fils a le syndrome de Gilles de la Tourette, il est hypersensible aux bruits.

Si elle comprend que l'environnement ne serait pas convenable pour son garçon, elle craint tout de même que son fils prenne du retard à l'école.

« Je trouve ça déstabilisant autant pour le parent que l'enfant. Je me dis que je ne suis pas la seule dans cette situation. On est 80 élèves comme ça à cette école. C'est une clientèle plus vulnérable, sauf que je me dis qu'il doit y avoir d'autres solutions », croit-elle.

Des solutions bientôt proposées

La commission scolaire se dit consciente que ces changements peuvent engendrer des inconvénients pour les parents.

La direction assure que des solutions seront proposées le 5 septembre prochain.

D'ici là, certains élèves ont déjà pu être relocalisés, notamment à l'organisme l'Ami-Temps des Bois-Francs.

« Les intervenants et les professeurs de La Myriade se sont déplacés ici. [...] On les connait déjà bien. Certains bénéficient aussi de notre service de garde », explique Véronique Richer, coordonnatrice de l'organisme.

Tous les élèves de l'école devraient pouvoir réintégrer l'école dès le 18 septembre prochain.

Plus d'articles

Commentaires