Retour

Village québécois d'antan: pas de problèmes techniques, soutient la direction

Malgré certaines plaintes formulées à propos de difficultés techniques reliés à la technologie nécessaire à l'expérimentation de son Village invisible, le Village québécois d'antan de Drummondville n'éprouve aucun problème, assure le gestionnaire du Village invisible, Martin Champoux.

« Il y a eu des difficultés techniques au départ qui étaient liées à notre connexion internet, qu'on croyait infaillible et qui ne l'était pas, ce qui fait qu'on a dû prendre des mesures assez drastiques pour installer quelque chose d'encore plus performant. Alors on s'est doté de fibre optique [...] Depuis qu'on a installé cette fibre optique dans le Village québécois d'antan, on a réglé le problème », indique-t-il.

Le Village invisible est une expérience complètement différente de la visite de jour. Géolocalisés à partir de leur téléphone intelligent ou d'une tablette après avoir téléchargé une application, les visiteurs assistent à des projections, des hologrammes, des éclairages et vont à la rencontre de personnages du passé, dont ils peuvent altérer les histoires. L'épopée nocturne baptisée « Odyssée légendaire » propose 15 zones d'animation qui transporteront physiquement et virtuellement les visiteurs.

« Depuis le début, ce qu'on rencontre le plus souvent, ce sont des gens qui ne sont pas tout à fait à l'aise avec la technologie en général », fait plutôt remarquer Martin Champoux.

« C'est une technologie très pointue et très raffinée, on s'attend à ce qu'il y ait des ajustements à faire ici et là et que des pépins techniques peuvent survenir. Cependant, on les prend en charge très rapidement. »

Des guides accompagnateurs seront toutefois disponibles à compter de ce soir pour quiconque en fera la demande afin de faciliter l'utilisation de l'application.

« On est extrêmement vigilant à tous les commentaires et on les prend en considération du plus simple au plus élaboré. Ça fait partie de notre processus d'amélioration, parce qu'on veut que les gens profitent au maximum de leur visite. On veut s'assurer que les gens en aient pour leur argent. »

Nouveau de cet été, le Village invisible représente un investissement de 1,2 M$ sur trois ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine