Retour

Vol de médicaments : une infirmière auxiliaire de Granby plaide coupable

Une infirmière auxiliaire de Granby a plaidé coupable à deux chefs d'accusation devant son ordre professionnel pour des vols de médicaments.

Marie-Claude Dufresne a reconnu s'être approprié 200 comprimés de Ritalin, environ 50 ampoules de Dilaudid et 10 comprimés d'hydromorphone (un dérivé de la morphine).

Elle a aussi avoué avoir consommé à plusieurs reprises des narcotiques et des médicaments au travail.

Les faits qui lui sont reprochés se sont déroulés entre le 1er juillet 2015 et le 1er mars 2016 alors que Mme Dufresne travaillait dans un centre d'hébergement et de soins de longue durée de Coaticook.

« Lorsqu'il y avait des patients sous ses soins qui prenaient ces médicaments, elle les récupérait dans le plateau de médicaments. Dans certains cas, des médicaments se présentent dans un sachet et quand il est périmé, il est déchiré. Elle s'appropriait également le contenu de ces sachets », explique le président et directeur général de l'Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec, Régis Paradis.

Ce dernier soutient toutefois qu'aucun patient n'a été privé d'un médicament.

Le Conseil de discipline de l'Ordre des infirmières et infirmiers auxiliaires du Québec a mis la cause en délibéré. La décision pourrait être rendue dans quelques mois.

Plus d'articles