Retour

Week-end occupé pour les policiers de Sherbrooke

Au total, 18 prévenus défileront mardi au palais de justice de Sherbrooke après avoir passé une ou deux nuits dans une cellule, fruit du travail des policiers de Sherbrooke durant le congé de l'Action de grâces. Selon des policiers, il s'agirait d'un nouveau record pour un congé de trois jours.

Ces arrestations devraient se conclure par des accusations assez variées, notamment quelques menaces, des agressions armées ou des non-respect des conditions de remise en liberté.

Aussi, une femme de 35 ans a été arrêtée lundi soir dans un bar du secteur Rock Forest. Fortement intoxiquée, elle se serait battue avec des serveuses qui refusaient de la servir. La femme est connue des policiers et n'en est pas à ses premières frasques.

Une dame a été menacée avec une hache par un individu, dimanche vers 21 h, dans un immeuble à logements de la rue Belvédère. La victime allait rendre visite à une connaissance quand l'homme est sorti de son logement avec une hache. Elle a immédiatement pris la fuite et a appelé les policiers. Le suspect de 56 ans a été arrêté et devrait comparaître lundi sous des accusations de menace et d'agression armée. La victime ne connaissait pas son assaillant.

Trois individus se sont introduits par effraction dans un appartement d'un immeuble à logements de la rue Fédéral à Sherbrooke dans la nuit de dimanche à lundi. Ils s'en sont pris violemment aux occupants, un homme de 19 ans et une fille de 17 ans. D'ailleurs, l'un des deux locataires a été blessé au bras avec un couteau. Les suspects ont quitté les lieux avec une console de jeu, des bijoux et des cellulaires. Les individus de 20, 23 et 28 ans ont été arrêtés par les policiers et ils doivent comparaître mardi sous des accusations d'introduction par effraction, de vol qualifié et d'agression armée. Les trois suspects sont connus des milieux policiers.

Plus d'articles

Commentaires