Retour

Xavier Desharnais renonce à son rêve olympique

Xavier Desharnais a annoncé mercredi qu'il ne participera pas aux Jeux olympiques de Rio l'été prochain. Le nageur sherbrookois de 25 ans a appris que son aventure olympique était terminée cette semaine.

Un texte de Geneviève Proulx

Trois jours après l'euphorie de sa victoire au lac Saint-Jean dans des conditions extrêmement difficiles, Xavier Desharnais cachait mal sa déception de ne pas s'être qualifié pour les Jeux de Rio. « Ça fait mal », a-t-il laissé tomber en point de presse mercredi.

Desharnais est un spécialiste de la longue distance alors que les Olympiques ne présentent qu'une épreuve de 10 km, et que Richard Weinberger, un autre Canadien, lui est supérieur. Comme chaque pays ne peut envoyer qu'un seul nageur, la porte s'est refermée sur le rêve du nageur sherbrookois. « Richard est l'un des meilleurs nageurs sur la planète d'eau libre. Physiquement, c'est probablement le plus talentueux », explique Xavier Desharnais.

Les organisateurs de la Traversée internationale du lac Memphrémagog jubilent. En juin dernier, ils avaient annoncé que l'épreuve de 42 km de cette année ne serait pas sanctionnée par la FINA à cause de contraintes financières, ce qui aurait pu éloigner les vedettes de nage en eau libre.Grâce à l'initiative de Xavier Desharnais et de Damian Blum, 18 athlètes de neuf pays participeront au Défi professionnel de 10 km jeudi après-midi. « La majorité [des nageurs] sont tous là. On va en avoir autant que l'an passé », soutient le directeur général de l'événement, Jean-Guy Gingras.

Car si le rêve olympique de Xavier Desharnais pour Tokyo 2020 est aussi en veilleuse, le double vainqueur de la Traversée du lac Saint-Jean a un autre défi : celui de remporter la traversée de 42 km du lac Memphrémagog. « C'est sûr qu'en apprenant que les organisateurs essayent de ramener la Traversée, ça a mis un baume sur mes plaies. J'ai toujours voulu la remporter. Partir de Newport et revenir à Magog parce que j'ai grandi avec ça. J'ai vu les grands finir ces courses-là », raconte-t-il.

Xavier Desharnais sera du départ du 10 km jeudi demain et du sprint de 2 km vendredi.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête effrayante en Hongrie





Rabais de la semaine