Retour

11 000 $ pour Samuel Couture, un petit garçon de 4 ans atteint d'une maladie rare

La famille de Samuel Couture, ce petit garçon de 4 ans qui est atteint d'une maladie neurodégénérative, a pu amasser 11 000 $ grâce à la course costumée qui avait lieu samedi, à Trois-Rivières. L'argent servira surtout à adapter leur milieu de vie pour mieux répondre aux besoins de leur fils.

Un texte d'Alexandre Duval

« C'est un bilan très positif », soutient le père du petit garçon, Tommy Couture, au lendemain de l'événement qui a attiré des centaines de coureurs.

La journée de samedi a été riche en émotions pour la famille du petit Samuel, admet Tommy Couture. Mais au-delà de la tristesse qui a pu refaire surface à certains moments, il affirme s'être laissé porter par les costumes et les couleurs qui défilaient les rues de Trois-Rivières.

« On a eu plusieurs moments d'émotions. Ça met un baume, ça réconforte, ça donne de l'énergie pour passer aux étapes qui vont suivre », dit-il, faisant référence à la maladie neurodégénérative de son fils qui entraînera une diminution constante de ses capacités motrices.

Adapter la maison

Les milliers de dollars qui ont été offerts à la famille Couture à la suite de la course seront principalement utilisés pour que Samuel puisse être bien dans son environnement.

Avant même de savoir que Samuel souffrait d'une maladie neurodégénérative, Tommy Couture et sa cojointe avaient entrepris des travaux pour adapter la maison face au diagnostic qu'ils avaient reçu à ce moment-là, soit une atrophie du cervelet.

« Il a fallu s'adapter de nouveau pour le bain, la douche... On avait tout au deuxième [étage] dans la maison, alors on a refait une salle de bain au rez-de-chaussée. On va installer prochainement un élévateur pour notre maison », explique Tommy Couture.

Si la famille bénéficie de l'aide gouvernementale pour certaines dépenses liées à la maladie de Samuel, Tommy Couture soutient que cela n'arrive pas à couvrir toutes les dépenses. « Il y a autant les médicaments que les soins de santé et les déplacements à l'hôpital Sainte-Justine », note-t-il.

Tommy Couture affirme qu'il planche actuellement avec des gens de son entourage sur la possibilité de démarrer une fondation. Il soutient qu'il a beaucoup de discussions avec des familles qui, comme la sienne, doivent composer avec la maladie d'un enfant.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine